VOICI COMMENT VOUS DEVEZ PRIER

VOICI COMMENT VOUS DEVEZ PRIER
Matthieu 6 : 9
9 Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
10 que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien;
12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!
Luc 11 :1
1 Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.
2 Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne.
3 Donne-nous chaque jour notre pain quotidien;
4 pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous laisse pas succomber à la tentation.

Luc 21:36
Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme.
Il ne s’agit pas d’une prière ordinaire ou d’une façon de prier parmi tant d’autres. Il s’agit bien de la prière par excellence, la prière la plus parfaite qu’un être humain peut adresser au PERE de JESUS-CHRIST. Il n’existe aucune autre prière qui puisse la remplacer.
« Voici comment vous devez prier » dit JESUS-CHRIST. Il ne dit pas voici l’une des façons de prier. Pour nous enseigner cette prière, le Maître emploie le verbe devoir. «Voici comment vous DEVEZ prier». C’est un devoir imposé par l’autorité du Maître qui connait les mots et les attitudes appropriés pour accéder à la divine présence de son PERE, parce qu’il est lui-même dans le PERE et le PERE est en lui.
Les premiers disciples de JESUS-CHRIST connaissent le Dieu d’Israël mais ils ne connaissent pas le PERE. Ils ne peuvent donc pas comprendre lorsque JESUS-CHRIST leur ordonne de s’adresser directement au PERE et surtout avec une attitude complètement opposée à tout ce qu’ils connaissent.
Les disciples sont perdus dans leurs pensées, ils se questionnent sur cette nouvelle façon de prier et sur ce PERE qu’ils ne connaissent pas.
Jean 14 : 8
8 Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le PERE, et cela nous suffit.9 Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le PERE?
10 Ne crois-tu pas que je suis dans le PERE, et que le PERE est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le PERE qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.
11 Croyez-moi, je suis dans le PERE, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres
Si vous croyez que JESUS-CHRIST est la vérité, vous devez avoir l’honnêteté et la loyauté de vous conformer à ses paroles, si non, votre sois disant foi chrétienne n’est que religion, mascarade et hypocrisie.
JESUS-CHRIST lui-même dit qu’il est dans le PERE, et que le PERE est en lui. Il dit qu’il est le chemin, la vérité et la vie et que nul ne peut venir au PERE si ce n’est par lui. Il convient de vous poser honnêtement la question de savoir s’il existe quelqu’un d’autre qui peut mieux que JESUS-CHRIST vous apprendre à vous approcher du PERE et à lui parler. Si contrairement à moi-même, vous connaissez quelqu’un d’autre qui peut mieux faire que JESUS-CHRIST, vous êtes libres de faire votre choix. Si par contre, comme moi, vous reconnaissez JESUS-CHRIST comme étant le seul capable de vous libérer de vos péchés pour sauver vos âmes en vous conduisant à son PERE, alors vous devez prendre au sérieux les paroles et les ordonnances du CHRIST. En conséquence, vous devez cesser de prendre cela à la légère et de trainer les pieds lorsqu’il s’agit de vous lever pour obéir au CHRIST et servir sa cause.
Lors que JESUS-CHRIST nous ordonne de prier en tout temps, il ne peut s’agir d’autres prières que ce que lui-même a pratiqué même face à la mort et qu’il enseigné en disant : « voici comment vous devez prier ». JESUS- CHRIST le sais, parce qu’il est dans le PERE et le PERE est en lui.
Jean 10:30
Moi et le PERE nous sommes un.
Jean 17:11
Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. PERE saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.
Jean 17:22
Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un.
JESUS-CHRIST est donc le PERE
En JESUS-CHRIST, c’est le PERE lui-même qui vient sur la terre pour se révéler à nous et nous positionner selon sa propre volonté, comme filles et fils dans sa famille.
Jean 1 : 12-13
Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,
Lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu
Seul JESUS-CHRIST peut faire notre éducation lui seul peut nous enseigner comment nous adresser au PERE. Il nous dicte ce que le PERE veut entendre de notre bouche lors que nous lui parlons.
Depuis quatre mois, c’est la quatrième fois que je reviens avec vous sur ce même enseignement parce que c’est d’une importance primordiale que chacun parvienne à le comprendre. Si besoin, j’y reviendrai encore pour vous rappeler que c’est la plus puissante et la plus parfaite prière qu’un être humain peut adresser à Dieu, le PERE de JESUS-CHRIST.
Oui, c’est la prière la plus sainte, la plus parfaite et la plus puissante pour se purifier soi-même, pour obtenir du PERE toutes sortes de victoires dans toutes les situations. Lors que nous prononçons cette prière, nous nous faisons collaborateur de la grâce du PERE pour l’accomplissement de notre délivrance et pour la délivrance des autres. C’est la seule prière que le CHRIST nous impose le devoir d’adresser au PERE en tout temps et en tout lieux. Tout ce que nous y ajoutons ne sera qu’accessoire et encore, à condition que ce soient des paroles conformes aux enseignements de JESUS-CHRIST qui est lui-même la parole du PERE.
Nous pouvons avoir la tristesse de constater que lorsque les croyants veulent prier, même dans les assemblées dites évangéliques on les apprend à utiliser les prières de David, des fils de Corée, d’Asaph, de Moïse, de Salomon et d’autres qui se trouvent dans l’ancien testament et qui sont en opposition à la seule prière que le CHRIST nous enseigne en nous disant clairement : « voici comment vous devez prier »
Dans la majorité de ces prières anti CHRIST qui se trouvent dans l’ancien testament et qui sont régulièrement prononcées dans les églises, celui qui prie demande la richesse pour lui et la pauvreté pour les autres, le pardon pour lui et la condamnation pour les autres, le bonheur pour lui et sa famille et le malheur pour les autres et leurs familles, la vie pour lui et la mort pour les autres, leurs familles et même pour leurs postérités et j’en passe. En générale, toutes ses horribles prières se terminent en proclamant que c’est ainsi que leur Dieu, (qui n’est pas le mien) sera glorifié. Qu’il n’en soit pas de même parmi nous.
Je vous le dis solennellement et avec toute la gravité qui s’y impose, A chaque fois que vous avez utilisé ces genres de prières tout en vous disant chrétiens, vous avez commis un acte de désobéissance abominable pour lequel il convient de vous repentir et de demander pardon au PERE afin que les esprits qui accomplissent toutes ces malédictions n’aient plus de pouvoir sur vos âmes. Le CHRIST nous enseigne à dire au PERE : « c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire ». Il convient de bien se positionner exclusivement dans les enseignements du CHRIST et sous le règne de son PERE, de sorte qu’aucun de ces esprits de malédictions ne puissent régner dans vos vies. Lorsque vous maudissez les autres vous vous maudissez vous-même. Ce que vous demandez pour les autres, vous le recevez aussi pour vous-même.
En JESUS-CHRIST, Le PERE dit :
Matthieu 6 : 9-13
9 Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
10 que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien;
12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!
Dans cette prière du CHRIST il n’existe aucune demande de condamnation ni de malédiction pour les autres aucune vengeance, aucune glorification de soi.
Je conseil à ceux qui le veulent, d’utiliser cette prière du PERE, en tout temps, comme la bannière de sa foi en CHRIST, comme la respiration purificatrice et vivifiante de son âme, c’est la seule solution pour avoir une bonne santé spirituelle et respecter la gloire du PERE que le CHRIST nous donne. C’est cette gloire qui nous permet de nous aimer et nous pardonner dans une communion fraternelle qui nous unit au point de devenir un, comme le PERE et le CHRIST sont UN
Jean 17:22
Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un.
Moi, je ne fais qu’enseigner mais que chacun sache que le CHRIST ordonne cette prière en tant que devoir absolu pour tous ses disciples sans distinction. Il dit : « Voici comment vous devez prier» (Matthieu 6: 9) et ensuite Luc 21:36 Il parle à l’impératif, c’est un ordre :
«Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme ».
Soyons donc des femmes et des hommes de prière selon la volonté De Dieu, le PERE de JESUS-CHRIST.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

TIRALLEMENTS DANS LES EGLISES

TIRALLEMENTS DANS LES EGLISES

Une expérience qui a transformé ma vie, mon ministère et mon église.

Pendant 26 ans, j’ai travaillé en tant que Pasteur dans les églises évangéliques. Dix ans en tant qu’adjoint d’un pasteur d’une église évangélique messianique à Paris, puis 16 ans en tant que pasteur responsable de l’église évangélique missionnaire (ESPOIR ERT VIE) dans le onzième arrondissement de Paris. Durant les seize dernières années, en plus de l’assemblé évangélique de paris, j’ai assumé la responsabilité de quatre autres assemblées dans le nord, le sud et l’est de la France. J’ai aussi connu de nombreuses assemblées évangéliques aux Etats Unis, aux Antilles, en Afrique et en Europe. Dans toutes ces assemblées que j’ai eu l’occasion de diriger ou visiter, tous parlaient de Jésus et se disaient chrétiens.

Après ces 26 ans de travail pastoral que j’ai croyait accomplir en voulant servir JESUS- CHRIST au service des églises évangéliques, J’ai voulu évaluer le produit de mon demi-siècle travail car pour moi, 26 années ce n’est pas rien. J’ai donc visionné les 26 ans que j’ai passés au milieu de mes assemblées et les autres. J’ai constaté que j’avais passé beaucoup de temps à me prononcer comme si j’avais été un juge entre les membres de ces églises, qui ne pouvaient ni s’accorder ni se comprendre ni se pardonner. Je passais chacun de mes week-ends dans une assemblée différente. J’étais le plus souvent accueilli par cette phrase : « Il était temps que tu reviennes Pasteur, il y a beaucoup de problèmes ici ». J’étais donc celui qui devait apporter la solution. J’ai souvent passé mes soirées et quelquefois jusqu’à minuit voire deux heure du matin à régler des problèmes. J’étais donc un pasteur pompier qui semblait arriver juste à temps pour éteindre le feu. J’y mettais tout mon cœur et mon enthousiasme mais sans jamais y parvenir, dans la mesure que c’était toujours la même chose. J’avais affaire avec des croyants qui n’étaient pas des méchants mais malgré leur bonne foi, ils étaient manipulés par un esprit qui n’avait aucun rapport avec le CHRIST. Donc impossible d’aboutir à la paix et la communion fraternelle.

J’ai considéré mes cinq assemblées et toutes celles que j’avais l’habitude de visiter sur les différents continents, c’était la même chose. C’était toujours la séparation, les querelles, les incompréhensions. D’année en année les assemblées fonctionnaient, de division en division. Je cherché et je n’ai pas vu les comportements de JESUS-CHRIST ni dans mes assemblées ni dans les autres. J’ai vu des pasteurs, des conseils d’églises, des anciens, des diacres, des membres d’église et autres qui sont en concurrence. La motivation principale était : Qui va être le plus grand pasteur ? Qui va dominer sur l’autre ? Qui va avoir la meilleure position dans l’église ? Qui sera le plus populaire ? Qui va être à la tête ? Qui va avoir le pouvoir de diriger etc…. Chacun cherche son intérêt, sa grandeur personnelle, que ce soit dans le domaine spirituel, financière, et autre.

La Cause n’était pas que les gens étaient mauvais ou méchants. C’était seulement le résultat des enseignements que nous avions reçus. Ces enseignements erronés nous ont placés, malgré nous, sous l’influence des esprits contraires à l’Esprit du CHRIST et du PERE.

Grande a été ma déception d’avoir passé 26 années de ma vie à enseigner ce que d’autres m’ont enseigné et de constater que ce que j’ai reçu comme enseignement et que j’ai apporté aux autres ne ferait jamais de nous de vrais disciples, comme le CHRIST a dit « tout disciple accompli sera comme son Maître ». (Luc 10 verset 40)
Je me rappelle encore de ce jour où j’ai fait ma repentance devant le CHRIST et le lendemain devant mon assemblée dont les membres n’arrivaient pas vraiment à comprendre pourquoi je m’étais repenti de ce que je leur avais enseignés.

Pour m’en sortir, j’ai dû mettre de côté les enseignements et les doctrines que l’on m’avait enseignés et que j’ai enseignés aux autres pour me remettre à lire l’ancien et le nouveau testament comme si c’était la première fois.

Cette démarche m’a permis de me placer exclusivement sous la direction de l’Esprit du CHRIST qui est différent de l’esprit de l’ancien testament.
Esprit de l’ancien testament = œil pour œil dent pour dent
Esprit du CHRIST= si quelqu’un te frappe tends lui l’autre joue
AT = détruire l’ennemi
NT= aimer vos ennemi
AT =tu seras la tête jamais la queue
NT= mets-toi à la dernière place
AT=prier pour la destruction de l’autre
NT= bénissez ceux qui vous maudissent
Si vous vous donnez la peine de comparer les deux livres vous verrez que la liste de contradiction est très longue et qu’il est impossible de vivre les deux en même temps.

Dans l’ancien testament, c’est l’esprit de la division qui te sépare de l’autre te fait croire que tu es supérieur à eux. Dans le nouveau testament le CHRIST te e demande d’être serviteur de l’autre.
Il y a incompatibilité entre les deux. On nous a toujours appris à utiliser les deux, c’est ce qui a fait de nous des chrétiens bipolaires, capable de meilleur et du pire à tout moment.

Si vous voulez sortir de cette situation qui vous torture l’esprit et voire même le corps, il faut absolument vous débarrasser de l’esprit qui était en Moïse, David, Samuel, Elie Alizée et autres, pour vous laisser habiter exclusivement par l’esprit du CHRIST. Il n’y a pas d’autre solution, s’il y en avait une autre JESUS-CHRIST ne serait pas venu ni accepter la mort de la croix

Etant libéré de la religion et de leurs doctrines j’ai pu enfin découvrir l’enseignement de JESUS-CHRIST qui dit à ses disciples qui vivaient physiquement avec lui : « Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes animés » lorsque ces derniers demandaient au Maître de pratiquer ce qui se pratiquait dans l’ancien testament. C’est là l’origine de ce qui se passe encore dans les églises dites évangéliques. Les pasteurs et les fidèles ne savent pas de quel esprit ils sont animés. Alors ils prononcent le nom de JESUS mais sont toujours conduits malgré eux par l’esprit de l’ancien testament. C’est votre cas avec votre pasteur. Vous n’êtes pas des méchants et votre pasteur non plus. Vous êtes seulement enfermés dans le même piège. Autant que vous ne sortez pas de ce piège, pour vous empêcher de saisir l’enseignement du CHRIST. Le problème est avant tout spirituel. Vous devez savoir de quel esprit vous êtes animés et être sûr que c’est celui de JESUS-CHRIST. Si vous ne placez pas exclusivement sous l’autorité de l’Esprit du CHRIST, même sans vouloir être méchants vous aurez toujours cette guerre dans vos vies que ce soit avec ce pasteur ou avec un autre ou même avec d’autres membres de votre communauté ou même de votre famille.

(ORIGINE de certains comportements)
Deutéronome 28 : 13
13 L’Eternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l’Eternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui, lorsque tu les observeras et les mettras en pratique

Luc 14 :8
Lorsque tu seras invité par quelqu’un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu’il n’y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi,

Jean 13 : 5- 14
5 Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. 6 Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds! 7 Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt. 8 Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. 9 Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête. 10 Jésus lui dit: Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous. 11 Car il connaissait celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs. 12 Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait? 13 Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. 14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; 15 car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. 16 En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. 17 Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez
DE QUEL ESPRIT ETES -VOUS ANIMES ?
Luc 9 : 51
Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. 52 Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. 53 Mais on ne le reçut pas, parce qu’il se dirigeait sur Jérusalem. 54 Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? 55 Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. 56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg.

Voici des hommes qui ont suivi le Seigneur JESUS pendant un certain temps. Ils ont eu le temps de Le connaître, d’entendre ses enseignements. Ils ont été témoins des comportements du Maître dans des circonstances très variées. Ces mêmes hommes, au service du Seigneur JESUS, dans une situation donnée, ont proposé au Maître une solution qui lui était inacceptable. « Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? »
JESUS-CHRIST s’est opposé à cette solution de destruction en leur donnant des explications bien claires.
Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. 56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver.
Ce n’est pas tout de proclamer le nom de JESUS dans nos prières, nos chants, nos cérémonies ou même nos conversations, il faut surtout que nous soyons animés de son Esprit, de l’Esprit du Père qui agissait en JESUS pour sauver les hommes et non pour les exterminer. Jacques et Jean faisaient partie de ces hommes qui suivaient le corps de JESUS marchant sur la terre d’Israël. Ils étaient physiquement avec JESUS mais, pas spirituellement.

DE BABEL A LA PENTECÔTE. DE LA DIVISION A LA COMMUNION
Faisons ensemble ce long voyage aux travers du temps à la découverte des évènements que la théologie des religions nous a toujours empêchés de comprendre.
Voyageons de la tour de Babel au jour de la pentecôte pour découvrir ensemble ces réalités qui sont de nature à révolutionner notre compréhension du message biblique.
De Babel à la Pentecôte, c’est un voyage entre le diviseur et le rassembleur.
A Babel, diviseur divise pour régner et à la pentecôte, le rassembleur rassemble pour régner.
Genèse 11 : 1- 9
1 ¶ Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
2 Comme ils étaient partis de l’orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent.
3 Ils se dirent l’un à l’autre : Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment. 4 Ils dirent encore : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre. 5 ¶ L’Eternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. 6 Et l’Eternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté. 7 Allons ! Descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres. 8 Et l’Eternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville. 9 C’est pourquoi on l’appela du nom de Babel, car c’est là que l’Eternel confondit le langage de toute la terre, et c’est de là que l’Eternel les dispersa sur la face de toute la terre.
Actes 2 : 1
¶ Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. 4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. 5 ¶ Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. 7 Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres : Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? 8 Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ? 9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie, 10 la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes,
11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu ? Pentecôte
Après avoir lu ces deux textes, nous avons besoin de libérer nos esprits de toutes les perversions de la religion qui emprisonnent nos intellects, dans le but de nous empêcher d’accéder à la vérité. Ainsi, nous comprendrons que ce qui s’est passé avec les disciples de JESUS le jour de la Pentecôte est tout simplement le rétablissement de la communion et la compréhension mutuelle que l’Eternel avait détruites à Babel.
A Babel, tout le peuple parle la même langue avec les mêmes mots. Il y a une bonne compréhension et une bonne communion, il peut former des projets sans se méfier de l’autre. Le peuple forme une grande famille, il veut demeurer ensemble il décide même de se faire un nom de famille.
6 Et l’Eternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté.
7 Allons ! Descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres.
8 Et l’Eternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville.
9 C’est pourquoi on l’appela du nom de Babel, car c’est là que l’Eternel confondit le langage de toute la terre, et c’est de là que l’Eternel les dispersa sur la face de toute la terre.
Les hommes, ne peuvent plus se comprendre. Cette grande communion devient impossible. On appelle l’autre «l’étranger ». La méfiance s’installe avec le « chacun pour soi ». Le résultat, c’est le monde d’aujourd’hui avec son égoïsme, ses abominations, ses guerres et autres. Tout cela produit une situation dans laquelle personne ne peut réaliser un projet sans que les autres ne lui mettent des bâtons dans les roues. Chacun veut être au-dessus de l’autre, Pas de communion donc pas de réussite. Et l’Eternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté.
Même avec leur meilleure volonté, tous ceux qui se placent sous l’emprise de cet esprit qui a porté la division à Babel ne pourront jamais vivre une vraie communion. Ils soient plus mauvais que les autres, seulement l’esprit qui les dirige ne veut pas qu’ils soient en communion. Même en parlant la même langue ils ne peuvent pas se comprendre car l’esprit diviseur de Babel disperse leurs compréhensions dans des sens opposés.
Le jour de la Pentecôte,
Toutes les nations qui sont sous le ciel étaient représentées
6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.
7 Ils étaient tous dans l’étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres : Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ?
8 Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ?
9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie,
10 la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes,
11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu
Cette confusion de langage est là. Il n’y a pas de langues communes comme à Babel pour transmettre le message. Dans son amour tout puissant, l’Esprit de JESUS-CHRIST permet aux disciples de parler des langues qu’ils n’ont jamais apprises. Ainsi il rétablit la communion comme c’était à Babel. Tout le monde peut comprendre le message.
Le Seigneur JESUS fait cela parce qu’il sait que sans compréhension, il ne peut pas avoir de communion et sans communion il ne peut pas avoir de réussite.
20 ¶ Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, 20. Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, -
23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Dans la suite les disciples de JESUS se sont fait un nom commun « CHRETIEN »
Ac 11: 25 25 Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul ; 26 et, l’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l’Eglise, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens

La seule solution est de reconnaître l’origine spirituelle du problème.
De bien comprendre que celui qui est en face de vous n’est pas meilleur ou plus méchant que vous.
Vous êtes tout simplement manipulé par le même esprit dont l’objectif est la division.
Choisir librement à quel esprit confier la direction de vos vies : l’esprit de l’Eternel des armées, ou l’Esprit de JESUS-CHRIST. Dans votre cas, je ne vous donne pas d’ordre, je vous conseille de choisir de vous placer exclusivement sous la conduite de l’Esprit du CHRIST et votre problème disparaîtra tous naturellement.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NOUVEAU REGIME NOUVELLE VIE

NOUVEAU REGIME NOUVELLE VIE

17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

17 Si quelqu’un entre en communion vivante avec le Christ, il devient un homme nouveau, il est recréé. L’ancien état est dépassé. Ce qu’il était autrefois a disparu. La nouvelle création a déjà commencé; voici: tout est devenu nouveau.

Colossiens 2 : 14 et 15
Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix;

Deux actions d’une extrême importance
1) Effacer l’acte qui contenait les ordonnances de condamnation.
2) La détruire, en sorte que personne ne puisse l’utiliser.

Le CHRIST n’a laissé aucune occasion ni aucune possibilité d’apporter des modifications de nature à fausser le résultat de son œuvre. Pour nous affranchir, il a détruit toutes les condamnations au point de n’en laisser aucune trace.

A toi maintenant d’utiliser ta foi, pour faire tienne, cette réalité spirituelle. Tu dois t’installer dans cet état de grâce qui est en JESUS’CHRIST et vivre avec la certitude que tous les esprits, bon ou mauvais, savent déjà qu’il n’existe plus aucun moyen de t’asservir en te plaçant sous la condamnation. C’est cette certitude qui fera que jamais tu ne te condamneras toi-même par tes réaction, tes paroles ni même par tes pensées.

Comme Paul l’écrit aux Ephésiens, si tu parviens à t’installer dans les lieux célestes avec le CHRIST, les condamnateurs ne pourront plus t’ébranler, parce que tu auras la ferme assurance qu’il n’existe plus aucune sorte condamnation pour toi. Alors, tu n’auras rien à prouver à personne.
C’est cela l’affranchissement, la liberté qui permet de s’installer dans la perfection en tant que disciples du CHRIST

En écrivant aux romains, l’apôtre Paul a pris soin de ne pas mélanger le passé et le présent. Il a souligné le fait qu’il ait eu dans sa vie un passé et un présent qui ne peuvent en aucun cas se mélanger. Lui, le pharisien, docteur de la loi qui, en toute fidélité aux ordonnances de son Dieu, condamnait et tuait les disciples du CHRIST. Lui le persécuteur, le condamnateur, n’a eu ni honte ni peur de proclamer qu’il n’y avait plus aucune condamnation pour les disciples de JESUS-CHRIST.

1 ¶ Mais maintenant, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui appartiennent à Jésus-Christ. Si nous sommes unis à lui, nous n’avons donc à redouter aucune sentence contraire,
2 car nous vivons à présent sous un nouveau régime, celui du Saint- Esprit. Cet Esprit nous donne la vie qui était dans le Christ Jésus et nous introduit dans la communion avec lui. Cette puissance vivifiante de l’Esprit nous soulève hors du cercle vicieux du péché et de la mort; cet ordre nouveau nous permet d’échapper au régime du mal qui et de la condamnation qui nous mènera sûrement à la ruine.
EPH 2 :3
3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…
4 ¶ Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;
6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,
7 afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. 8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

NOUVEAU REGIME NOUVELLE VIE DEUXI7ME PARTIE

Si tu veux avoir une vie cohérente avec ta foi, en tant que vrai chrétien, disciple du CHRIST, il convient de bien déterminer sous quel régime tu vis, sachant que deux alternatives s’offrent à toi :

1) Le régime de la loi, de la condamnation et de la mort, avec L’Eternel, Moïse et les prophètes de l’ancien testament comme prescripteurs.

2) Le régime de la grâce, de la liberté et de la perfection, avec JESUS-CHRIST comme prescripteur.

Du point de vue physique, pour connaître les règles que tu dois pratiquer dans ta vie, il est absolument important de savoir dans quel pays que tu vis. Les règles changent selon le pays dans lequel tu te trouves. Selon que tu vis aux Etats Unis ou en France, les règles ne sont pas les mêmes. Si tu te trouves en Angleterre, même venant de France et malgré ta nationalité et ta culture française, tu es dans l’obligation de conduire ta voiture différemment, et selon les règles en vigueur dans le pays où tu circules. Si tu veux conduire comme en France, c’est la catastrophe pour toi et ceux qui roulent à côté de toi.

J’ai dit tout cela pour bien expliquer que si tu veux avoir une vie spirituelle équilibrée et fructueuse, il est important de choisir librement sous quel régime que tu veux placer ta spiritualité et assumer pleinement ton choix en te conformant aux règles qui sont imposées par le régime que tu choisis.
Si tu veux te placer entre les deux régimes pour picorer, dans l’un et dans l’autre selon la façon dont tu veux arranger affaires, saches que tu vas directement à la catastrophe.

Ta vie spirituelle ressemblera à un mélange de lait et du citron. Le régime de la loi et celui de la grâce ne sont pas miscibles. Si tu veux mélanger les deux, libre à toi de le faire mais en faisant cela, tu ne connaitras jamais la perfection du CHRIST et tu seras un piège caché pour tous ceux qui s’approcheront de toi, tu seras un danger spirituelle pour ceux qui te font confiance. Les gens viendront vers toi pour recevoir les paroles de la vie éternelle, tu la leurs communiqueras après l’avoir polluée avec celle de la mort.
Ga 3:10 Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
Ga 3:13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, -

1 ¶ Mais maintenant, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui appartiennent à Jésus-Christ. Si nous sommes unis à lui, nous n’avons donc à redouter aucune sentence contraire,
2 car nous vivons à présent sous un nouveau régime, celui du Saint- Esprit. Cet Esprit nous donne la vie qui était dans le Christ Jésus et nous introduit dans la communion avec lui. Cette puissance vivifiante de l’Esprit nous soulève hors du cercle vicieux du péché et de la mort; cet ordre nouveau nous permet d’échapper au régime du mal et de la condamnation qui nous mènera sûrement à la ruine.

Lorsque tu arrives dans un pays tu n’as pas à réécrire la constitution et les lois du pays, pour arranger tes affaires. Tu n’as pas non plus à en rééditer les règles pour les conformer à celles de ton pays d’origine. Si tu veux rester dans ce nouveau pays, tu dois seulement te conformer aux règles qui y sont établies.

Libre à chacun de vivre sous la loi ou sous la grâce mais sache qu’il est impossible de vivre les deux en même temps. Vouloir les mélanger, c’est un comportement spirituellement suicidaire.

A chaque fois que tu te réfères aux règles de l’ancien testament pour régir ta vie dite « chrétienne », tu réécris et réédite les ordonnances de condamnation que le CHRIST avait effacées et détruites pour rendre la liberté à ceux qui sont esclave de la loi mosaïque esclaves.
Galate 5 : 1
1 C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.
2 Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien.
3 Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière.
4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.
5 Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice.
6 Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.

Il NE FAUT PAS REEDITER L’ACTE DE CONDAMNATION QUI A ETE DETRUITE PAR LE CHRIST.

Il faut accepter la pleine manifestation de la grâce dans ta vie et dans celle des autres. Si tu veux expérimenter l’efficacité de la grâce, il ne faut jamais exhumer les anciens péchés, les anciennes condamnations ni les anciens comportements, que ce soit pour toi-même ou pour les autres.
Si tu as donné ta vie au CHRIST qui habite en toi, tu es libre de tous péchés, quels qu’ils soient, il n’existe sur toi aucune forme de malédiction ou de condamnation. Il faut le reconnaître, le proclamer en tant que réalité personnelle et le vivre instant après instant.

Le CHRIST fait de toi fils ou fille de son PERE et te donne la possibilité de recevoir sa perfection en héritage. C’est la grande réalité divine de la grâce que tu dois reconnaître, accepter et proclamer sur ta vie

1) Reconnaître,
2) Accepter,
3) Proclamer,

Ces trois étapes sont d’une extrême importance quand il s’agit de s’installer dans cette dimension divine de la grâce et de la perfection, qui découle de notre filiation avec le PERE de JESUS-CHRIST :

1) Reconnaitre que de par ta filiation avec le PERE, esclave que tu fus, tu es devenu libre de tous esclavages, de tous péchés et qu’il n’existe plus aucune malédiction ni condamnation sur ta vie.
2) Accepter contre toutes logiques humaines de t’installer dans ta nouvelle position de fils, qui est le produit de la grâce que tu as reçue en JESUS-CHRIST.
3) Proclamer ta nouvelle identité verbalement devant les hommes et intérieurement dans ton âme et ton esprit afin que tous êtres qui existent dans le visible et l’invisible sachent que tu ne vis plus sous le régime de la loi de la condamnation et de la mort.

Voilà l’une des raisons pour lesquelles tu dois absolument comprendre et intégrer le fait que tu ne puisses pas vivre pleinement la grâce si tu continues à faire des excursions pour piocher dans la loi de la condamnation et de la mort.

C’est bien Paul, Le docteur, spécialiste de la loi qui dit aux galates :
4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.

Paul di cela en connaissance de cause car il est probablement le seul réellement qualifié à le dire pour avoir exercé le ministère sous la loi, (ce qu’il appelle le ministère de la mort) avant d’exercer le ministère sous la grâce,( ce qu’il appelle ministère de l’esprit)

Ephesiens 2 : 4-9
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;
6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,

Si le CHRIST a payé de sa vie pour te ressusciter et te ramener à la vie, ce n’est pas pour que tu deviennes un suicidaire spirituel en te remettant sous le régime de la mort où t’a déjà retirer pour te ramener à la vie.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

NOTRE PERE QUI ES AUX CIEUX

NOTRE PERE QUI ES AUX CIEUX

Matthieu 6 : 5
5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
8 Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
9 ¶ Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
10 que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien;
12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!

Il s’agit bien de la seule prière que JESUS enseigne à ses disciples. Ils avaient certainement l’habitude de voir et d’entendre prier le Maître, mais là il ne s’agit pas seulement d’une prière, c’est aussi et surtout un enseignement pour prier. Voici comment vous devez prier, dit le Maître. Cet apprentissage nous présente la prière la plus parfaite que nous pouvons adresser à notre PERE Céleste, avec la certitude de sa conformité à la nature de notre PERE. C’est JESUS-CHRIST qui nous montre le PERE, il est dans le PERE et le PERE est en lui. Lorsque JESUS-CHRIST lui-même dit : « voici comment il faut faire », ce n’est pas à prendre à la légère.
Lorsque le Maître nous ordonne de prier sans cesse, je suis persuadé qu’il se réfère particulièrement à cette prière qu’il a apprise à ses disciples en leur disant : « Voici donc comment vous devez prier : » Matthieu 6 :9
Luc 11 :1
1 ¶ Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.
2 Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne.
3 Donne-nous chaque jour notre pain quotidien;
4 pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous laisse pas succomber à la tentation.

Tout disciple de CHRIST a le devoir de connaître par cœur toutes les paroles de cette prière pour pouvoir le dire et le redire dans son cœur tout le long de sa vie. C’est la seule bonne méthode pour mettre en pratique ce commandement du CHRIST qui ordonne à ses disciples de prier sans cesse.
Pourquoi particulièrement cette prière?
Parce que le CHRIST lui-même dit que c’est la bonne façon de prier. Il ne donne pas plusieurs modèles au choix. Pour répondre à la demande de ses disciples qui lui demande de leur apprendre à prier, Il dit seulement « Voici comment vous devez prier.» C’est donc la prière la plus parfaite que tu peux adresser au PERE.
En considérant les paroles que le CHRIST demande de prononcer dans cette prière, il est clair que si dans le cadre de l’obéissance à la parole du CHRIST qui ordonne de prier sans cesse, cette prière est continuellement présente dans ton esprit, tu es forcément dans un processus constant de renouvellement de ton engagement et ta communion avec le PERE. Tu es donc dans un état de grâce qui te propulse vers la perfection.
Luc 21 : 36
Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme.
Luc 21:36 Ne dormez pas, priez sans cesse. Alors vous aurez la force de supporter tout ce qui va arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme.»

Avoir sans cesse cette prière du CHRIST présente à mon esprit revient à sanctifier sans cesse le nom du PERE, à me rappeler sans cesse la souveraineté de sa volonté dans toutes les dimensions de ma vie, c’est me rappeler sans cesse ma dépendance à l’égard du PERE pour combler tous mes besoins. Cela revient à me rappeler sans cesse que c’est aussi le PERE qui me pardonne de tous mes péchés, et m’engager à pardonner à tous ceux qui me font du mal, et enfin me rappeler aussi que pour tout ce qui se passe dans ma vie, la gloire, l’honneur, la puissance et la pleine autorité appartiennent seulement au PERE.
Si ma vie est continuellement imprégnée de cette prière enseignée par le CHRIST, il me serait impossible de poser des actes qui sont en opposition à la volonté du PERE à qui j’adresse continuellement cette prière.
Bien entendu, il ne s’agit pas d’en faire une récitation sans prendre conscience dans notre âme et notre esprit, c’est-à-dire notre cœur de la réalité et des conséquences de ces paroles que le CHRIST nous ordonne de dire au PERE.
Lorsque je dis au PERE : « que ton nom soit sanctifié » cela veut dire que le nom du PERE est exceptionnel, c’est le nom qu’aucun autre nom ne peut remplacer dans ma vie. Il est important de nous rappeler que c’est le seul nom que le CHRIST nous ordonne de prononcer dans les prières faites en son nom. Si tu adresses une prière à un autre nom, quel qu’il soit, saches que cela ne peut être en aucun cas dans le nom du CHRIST.
Lorsque je dis au PERE : « Que ton règne vienne » J’en appelle volontairement à ton règne dans ma vie, tu es mon roi je veux que tu prennes la direction de toute ma vie en tant que roi et souverain.
« Que ta volonté soit faite sur la terre, comme au ciel » Je veux demeurer dans ta volonté. Que ce soit dans le domaine visible ou invisible je veux absolument que ce soit ta volonté qui prime sur ma personne.
« Que ta volonté soit faite »
Ce sont les paroles que JESUS-CHRIST lui-même a utilisées trois fois de suite dans sa prière à Gethsémané :
Matthieu 26 : 39-44
39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. (Une première fois)
40 Et il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi!
41 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.
42 Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi: Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite. (Une deuxième fois)

43 Il revint, et les trouva encore endormis; car leurs yeux étaient appesantis.
44 Il les quitta, et, s’éloignant, il pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles. (Une troisième fois)
Pour bien nous éclairer sur la volonté du PERE, le CHRIST a pris le temps de nous dire quelle est la volonté du PERE :
Jean 6 : 38-40
38 car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.
39 Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour
Dire au PERE : « que ta volonté soit faite » revient à affirmer ma foi dans le dessein du PERE de me sauver à tout prix.
« Donne-nous aujourd’hui jour notre pain quotidien; »
Je demande directement au PERE de combler tous mes besoins, que d’ailleurs, il connait mieux que moi-même. En demandant au PERE : « notre pain quotidien », cette demande m’engage à ne pas prendre ce que le PERE me donne, égoïstement pour ma personne. Si JESUS-CHRIST m’ordonne de dire notre pain c’est pour ne jamais oublier de partager tout ce que le PERE me donne avec d’autres qui en ont besoin.
« Pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; » Dans cette prière, le CHRIST me demande de reconnaître devant le PERE que je ne suis pas toujours parfait dans tous mes actes. Alors je demande au PERE de me pardonner mes péchés en prenant l’engagement de toujours pardonner à tous ceux qui ne sont pas parfaits dans leurs actes à mon égard et à tous ceux qui me font du mal.
« Et ne nous laisse pas succomber à la tentation mais délivre nous du mal. » Là, sachant qu’en tant qu’être humain nous pouvons toujours être tentés, le CHRIST nous ordonne de demander au PERE qui est plus grand que tous, de nous aider à vaincre toutes les tentations auxquelles nous sommes exposés. Seul le PERE a le pouvoir de nous délivrer du mal qui nous entoure.
« Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen! »
Le CHRIST nous demande de terminer notre prière en proclamant sur nos vies la toute-puissance, le règne et la gloire du PERE qui détient tout pouvoir et toute autorité sur tout ce qui nous concerne.
C’est la prière de la perfection que nous devons sans cesse adresser au PERE et nous y conformer par nos pensées, nos paroles et nos actes.
Matthieu 26 :41
41 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

AFFRANCHISSEMENT SELON LE CHRIST

L’AFFRANCHISSEMENT DU CHRETIEN
SELON LE CHRIST
Jean 8 : 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu : Vous deviendrez libres.
34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
35 Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.
36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.
Lors que le CHRIST nous parle d’affranchissement, il est important de comprendre que cet affranchissement va de pair avec la nouvelle naissance. Il ne s’agit pas de bricoler la nature adamique pour la rendre meilleure.
Celui qui se donne à CHRIST est affranchi de sa nature adamique qui est assujettie à la condamnation, pour accéder à une nature parfaite parce qu’il accède, par adoption, à la filiation du PERE. Il est d’une extrême importance de comprendre ce mécanisme de l’affranchissement. Même si le disciple du CHRIST demeure dans le corps adamique, assujetti à la condamnation, une fois transporté dans les dimensions du CHRIST, l’esprit du disciple parvient à dominer les pulsions naturelles du corps. Ainsi, il peut soumettre son corps à l’obéissance du CHRIST qui est le fondement de la perfection du disciple.
Pour être affranchi du péché, il faut devenir un être nouveau, avec une nature nouvelle qui n’est pas dominée par la condamnation adamique, en conséquence, n’est donc pas esclave du péché.
S’il peut être admissible qu’Adam et Eve aient été condamnés suite à une désobéissance, ce ne peut pas être le cas pour vous et moi qui sommes condamnés avant même d’avoir commis le moindre péché. Nous sommes condamnés par Yaweh uniquement sur la base de la descendance d’Adam et Eve. Selon les écritures, cette condamnation qui pèse sur l’homme avant même qu’il soit né, n’est pas le produit de ses péchés.
L’homme est condamné uniquement parce qu’il fait partie de la descendance d’Adam et Eve qui en leur temps ont désobéi à Yaweh leur créateur. L’homme est donc un condamné de naissance. C’est donc cette condamnation de naissance qui place l’humanité sous la domination du péché.
Ceci doit aider chacun à comprendre pourquoi JESUS-CHRIST parle de la nouvelle naissance, lors qu’il s’agit de libérer l’homme du pouvoir du péché. Ce péché est le produit de la condamnation, attachée à la naissance de chaque être humain.
Etant condamné irrévocablement par le fait d’être né, l’homme ne peut être sauvé que par une nouvelle naissance.
Tu as été, de par ta naissance adamique, (naissance charnelle), condamné à être esclave du péché, dans l’objectif de te conduire à la mort éternelle. Lors que tu crois en lui, le CHRIST te donne le pouvoir de devenir enfant de son PERE, par une nouvelle naissance dont l’objectif est de te conduire à la vie éternelle.

Jean 1 :12-13
12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,
13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
Ta naissance physique, (charnelle) tire ses origines d’Adam et Eve, c’est-à-dire, de l’eau et de la poussière, comme décrit dans le livre de la Genèse chapitre 2. Yaweh qui a formé l’homme de la poussière de la terre a prononcé sa condamnation en disant : « tu es poussière et tu retourneras en poussière ».
Par ta nouvelle naissance, tu entres dans les dimensions de la parfaite création par la parole et l’Esprit du PERE, qui voyant que tout ce qu’il avait fait était très bon, c’est-à-dire parfait. Le Christ qui est la parole du PERE te donne le pouvoir de naître à nouveau pour être enfant du PERE, libre de toutes condamnations et par conséquence, affranchi du pouvoir du péché. Ainsi, tu entres dans cette dimension d’éternité avec le PERE et le Fils qui prennent à ton sujet l’engagement de te ressusciter des morts, lorsque ta chair sera emportée par l’ancienne condamnation de Yaweh. Cette condamnation de Yaweh n’a et n’aura plus aucun pouvoir sur ton esprit.
Jean 6 : 40
40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
Jean 6 : 44
44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jean 11 :25-26
25 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;
26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?
En L’Eternel et en Adam, tu es poussière et tu retourneras en poussière.
En JESUS-CHRIST, tu deviens comme JESUS, fils ou fille du PERE, alors, tu es esprit, tu retourneras en esprit.
Jean 11 :25-26
25 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;
26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?
Par la nouvelle naissance, le CHRIST affranchi l’homme de l’héritage d’Adam et Eve, par lequel l’humanité entière est placé sous la domination du péché. Toi et moi n’avons pas péché avant de naître et pourtant nous sommes nés condamnés.
Le corps humain n’est pas affranchi de la condamnation à la mort physique, mais tu dois t’engager dans une démarche de renaissance spirituelle en sorte qu’au niveau comportemental, ton corps ne soit plus esclave de cette condamnation qui le pousse à produire des œuvres de la mort. A partir de cet affranchissement, le corps est assujetti à ton esprit qui est lui-même assujetti à l’Esprit du CHRIST, produisant en lui des œuvres de perfection conformes au CHRIST.
Chacun doit apprendre à vivre son affranchissement.
Si toi-même ne sais pas qui tu es, n’importe qui te troublera et fera ce qu’il veut de toi. Tant que tu ne connais pas ton identité, tu n’existeras jamais ni pour toi ni pour les autres. Tu ne seras jamais autonome dans ton fonctionnement spirituel, voire même physique. Tu regarderas toujours aux autres et tu vas t’appliquer à fonctionner selon leurs pensées, pour accomplir ce qu’ils attendent de toi. Tes relations avec les autres seront toujours faussées, parce que personne ne peut entretenir une relation avec quelqu’un qui n’existe pas. Tantôt tu diras que les autres sont mauvais, puis tu diras que c’est toi qui es mauvais. Tu ne pourras jamais être équilibré dans aucun domaine de ta vie si tu n’as pas de certitude sur ta liberté par rapport aux mauvais esprits, au péché et aux autres humains.
Le CHRIST sait qu’il t’a affranchi, les esprits bons ou mauvais savent que le CHRIST t’a affranchi, mais toi, le sais-tu ? Sais-tu que CHRIST t’a affranchi de la condamnation ? Du fond de ton âme, es-tu convaincu que tu es une femme ou un homme libre de toute condamnation, donc libre de tout péché. Les gens de ton entourage peuvent te dire que tu es trop mauvais ou que tu es trop bon mais toi, que dis-tu de toi-même. La pensée ou la foi des autres ne peuvent rien pour toi. Pour que ton affranchissement soit accompli, tu as besoin d’entreprendre ta démarche personnelle avec ta propre foi. Paul écrit aux éphésiens qu’ils sont sauvés par la grâce et par le moyen de la foi. Pour toi, le CHRIST a accompli son œuvre. Maintenant, c’est à toi qu’il appartient d’entrer avec ta foi, en possession de cet affranchissement. La foi est une démonstration des choses qui ne se voient pas.
Tu n’es plus esclave mais si tu ne le réalises pas tu vas continuer à te comporter en esclave. Depuis des siècles, des religions ont tout fait pour maintenir l’humanité dans l’esclavage. Si tu accèdes à la vérité du CHRIST tu n’auras plus peur des chefs religieux, tu n’auras plus à te soumettre à leur doctrine. Ces religieux t’excluront de leur assemblée en te traitant d’hérétique, ce sera une très bonne chose pour toi parce que, libéré de leur dictature religieuse, tu seras enfin libre pour suivre le CHRIST dans la vérité.
Ton affranchissement ne peut s’accomplir qu’en t’appuyant exclusivement sur la vérité du CHRIST.
Jean 8 : 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.
Jean 8:24 C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés.
Le CHRIST est la vérité qui affranchit tous ceux qui croient en lui. Tant que tu ne t’installes pas exclusivement dans la vérité de CHRIST, le condamnateur aura pouvoir sur toi. Tant que tu seras sous la condamnation, même si tu viens à l’église et que tu pries tout le jour, le péché aura le pouvoir sur toi.
Jean 1 :17
17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
En absence de vérité, le mensonge règne. Le mensonge est et sera toujours destructeur pour celui qui le proclame et celui qui le reçoit.
Seule la vérité du CHRIST a le pouvoir de nous affranchir en passant par la nouvelle naissance et l’adoption que le PERE opère en faveur de ceux qui reçoive le CHRIST et lui donnent l’exclusivité dans leurs vies, en tant que sauveur et Maître souverain.
L’appartenance à tel ou tel groupe, telle église ou tel courant de pensées n’a aucune importance. Seul CHRIST détient la grâce et la vérité qui affranchit.
Jean 1 : 17
17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LA PAIX AVEC LA GRACE OU SANS LA GRACE

Jn 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

La paix  est importante pour tous. On essaie de la cultiver dans tous les sphères et à toutes les échelles et tous les niveaux de la société. Sans la paix, il ne peut pas y avoir de  vraies réussites.

Le besoin de paix est continuellement  ressenti au niveau de la planète, des continents, des pays, des  villes, des quartiers, des immeubles, des familles et même au niveau de chaque vie. Pour son bien être personnel, chacun a besoin d’être en paix avec les autres et aussi avec soi même.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE PARDON SANS LA GRACE OU AVEC LA GRACE

Jn 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Ce texte nous permet d’affirmer qu’avant la venue de JESUS-CHRIST sur la terre, les humains avaient des lois qui régissaient leur vie communes mais ils  n’avaient pas accès à la grâce et la vérité.

Pourtant, comme aujourd’hui, dans leurs rapports mutuels, les gens commettaient des erreurs, ils se faisaient du mal. Même en absence de la grâce, les hommes pratiquaient une forme de pardon qui les permettait de coexister.

Pour ainsi dire, ils pratiquaient un pardon en absence de la grâce, le pardon sans la grâce.
Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires

L’AMOUR SANS LA GRACE OU AVEC LA GRACE

L’AMOUR SANS LA GRACE OU AVEC LA GRACE

Jean 3 : 16

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que

Quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Dans le comportement humain, l’amour est souvent accompagné de convoitise, d’envie de posséder pour la satisfaction et le bien-être de celui qui aime. Chacun fait beaucoup d’efforts pour posséder ce qu’il aime. Autant que possible, nous portons les vêtements que nous aimons, nous mangeons la nourriture que nous aimons. Nous cherchons souvent  la compagnie de gens qui ont l’habitude de faire notre volonté ou de se mettre à notre service. Pour ainsi dire, nous sommes le centre de gravité de notre amour qui tourne obligatoirement autour de nos intérêts et de notre plaisir personnels.

 

L’amour que nous manifestons pour les autres est  souvent conforme à notre nature adamique. Nous aimons ceux qui nous font du bien, qui pensent comme nous, qui nous sont agréables, favorables, qui ne nous contrarient pas et qui ne nous font pas souffrir.

Lorsque quelqu’un manifeste de l’amour en dehors de ce cadre, on dit souvent qu’il est naïf, bête  ou  tout simplement bizarre. On dit que quelqu’un est intelligent, lorsqu’il sait donner son amour uniquement à ceux qui le méritent et qui le lui rendent bien.

Donner son amour à celui qui le mérite revient à pratiquer l’amour en absence de la grâce.  La bible dit dans

Jn 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ qui dit dans  Jean 13 : 34 Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Sans  la grâce, il nous possible de manifester  l’amour comme l’Eternel et le peuple d’Israël le manifestait dans l’ancien testament. Dans ce cadre là, l’amour que nous manifestons sera toujours imparfait, parc qu’il est impossible que l’amour soit parfait s’il n’est pas imprégné de la grâce.

Avant la venue de JESUS-CHRIST, l’amour se pratiquait déjà sur la terre. L’ancien testament parle du peuple d’Israël qui est aimé de l’Eternel, qui à son tour dit à son peuple : dans lévitiques 19 :18 : Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Eternel.

Lors que tu aime d’un amour qui n’est pas jumelé avec la grâce, ton amour est imparfait et  tu es, sans le savoir,  un piège  pour l’objet de ton amour qui ne peut pas satisfaire tes exigences et  aussi un danger pour son entourage que tu peux démolir à tout moment.

EX ode 3 :7   L’Eternel dit : J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Egypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs.

8  Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.

Pousser par son amour, l’Eternel est descendu sur terre pour délivrer Israël. Cet amour manifesté, en absence de la grâce, est dans un premier temps  un bien pour Israël et aussi  un cauchemar pour l’Egypte  qui se trouve piégé par les  puissantes stratégies de l’Eternel. C’est aussi le malheur programmé pour d’autres peuples tel que Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens qui sont exterminés pour laisser place au peuple de l’Eternel.

Il convient aussi de comprendre que cet amour libérateur sans la grâce, est devenu un piège même pour le peuple d’Israël qui  n’arrive pas à donner plaine satisfaction à son Dieu.

Nous en avons pour preuve que, hors mis Josué et Caleb, l’Eternel,  extermine tous ceux qui ont vu la sortie d’Egypte, y compris Moïse  à cause de leur imperfection. L’Eternel les aimait mais la grâce n’était pas  de la partie.

Sans la grâce, même ce que nous appelons amour est un danger pour l’Humanité.

Autant que ton amour pour les autres n’est pas imprégné de la grâce, tu représenteras toujours un danger pour ceux que tu dis aimer.

Avec la grâce, l’amour ne peut pas être sélectif, et il ne peut pas causer la perte ou le malheur d’autres personnes que tu n’aime pas. L’amour avec la grâce, aime, il n’a pas besoin d’avoir une raison pour  aimer, il aime et pardonne quiconque sans aucune notion de mérite.

Jean 3 : 16

16  Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. 17  Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Le Seigneur JESUS a pris soin de nous explique comment aimer dans la grâce.

Matthieu 5 :43 ¶  Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44  Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45  afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46  Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ?

47  Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ?

Après nous avoir donné la recette de l’amour parfait, le Maître  nous dit au verset 48 :

48  Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

JESUS-CHRIST précise bien qu’aimer dans la grâce  est un commandement nouveau

Jean 13 : 34Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Un commandement qui n’a aucun rapport avec ceux qui étaient déjà connus. Il exclut la possibilité d’utiliser ce que nous pourrons appeler légitime défense

Il ne s’agit pas d’aimer n’importe comment mais seulement comme JESUS  nous a aimés, avec une prédisposition à faire grâce à tout moment et dans toutes les circonstances à celui ou celle qui est l’objet de ton amour.

Voici un parfait exemple d’amour proclamé sans la grâce

Psaumas 109 : 1  Au chef des chantres. De David. Psaume. Dieu de ma louange, ne te tais point ! 2  Car ils ouvrent contre moi une bouche méchante et trompeuse, Ils me parlent avec une langue mensongère, 3  Ils m’environnent de discours haineux Et ils me font la guerre sans cause. 4  Tandis que je les aime, ils sont mes adversaires ; Mais moi je recours à la prière. 5  Ils me rendent le mal pour le bien, Et de la haine pour mon amour. 6 ¶  Place-le sous l’autorité d’un méchant, Et qu’un accusateur se tienne à sa droite ! 7  Quand on le jugera, qu’il soit déclaré coupable, Et que sa prière passe pour un péché ! 8  Que ses jours soient peu nombreux, Qu’un autre prenne sa charge ! 9  Que ses enfants deviennent orphelins, Et sa femme veuve ! 10  Que ses enfants soient vagabonds et qu’ils mendient, Qu’ils cherchent du pain loin de leur demeure en ruines ! 11  Que le créancier s’empare de tout ce qui est à lui, Et que les étrangers pillent le fruit de son travail ! 12  Que nul ne conserve pour lui de l’affection, Et que personne n’ait pitié de ses orphelins ! 13  Que ses descendants soient exterminés, Et que leur nom s’éteigne dans la génération suivante !

14  Que l’iniquité de ses pères reste en souvenir devant l’Eternel, Et que le péché de sa mère ne soit point effacé ! 15  Qu’ils soient toujours présents devant l’Eternel, Et qu’il retranche de la terre leur mémoire,

Si par grand malheur, vous voulez polluer vos esprits  avec de telles prières, je vous en supplie, ne commettez pas le sacrilège de dire que c’est au nom de JESUS.

Toutes les prières qui sont faites au nom de JESUS, doivent être imprégnées de la grâce et de la vérité. Ce ne peut pas être des prières de condamnation.

Voici maintenant deux cas de manifestation de l’amour accompagné de la grâce.    Luc 23 : 32

32   On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.

33  Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche.

34  Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements,

Deuxième exemple

Actes 7 :55-60 et 8 : 1

55  Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.

56  Et il dit : Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

57  Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, 58  le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul. 59  Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit !

60  Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit.

En tant que disciples de JESUS-CHRIST Il est d’une extrême importance que tous les actes de nos vies laissent transparaître la grâce du PERE. C’est à cela que nous sommes appelés, pour assurer pleinement la prolongation de la dispensation du ministère de la grâce qui a été inaugurée par l’arrivé de JESUS-CHRIST sur la terre. Il ne s’agit plus d’aimer comme toi-même. JESUS-CHRIST notre Maître nous demande d’aimer les autres dans les dimensions de la grâce, comme lui nous aime.

Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

L’amour sans la grâce est plus dangereux que la haine.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LA FOI, LA GRACE ET LA VERITE

LA FOI, LA GRACE ET LA VERITE

Jn 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Eph 3:2  si du moins vous avez appris quelle est la dispensation de la grâce de Dieu, qui m’a été donnée pour vous. 3  C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots. 4  En les lisant, vous pouvez vous représenter l’intelligence que j’ai du mystère de Christ. 5  Il n’a pas été manifesté aux fils des hommes dans les autres générations, comme il a été révélé maintenant par l’Esprit aux saints apôtres et prophètes de Christ. 6  Ce mystère, c’est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus-Christ par l’Evangile, 7  dont j’ai été fait ministre selon le don de la grâce de Dieu, qui m’a été accordée par l’efficacité de sa puissance. 8  A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ,

La grâce est en opposition à l’égoïsme humain qui veut toujours avoir plus que les autres afin de pouvoir les dominer et ceci, sans oublier le plaisir et le soulagement que les humains éprouvent en rendant le mal pour le mal. La dispensation de cette  grâce et de cette  vérité que JESUS a révélée à l’humanité pour la toute première fois,    ne s’est pas faite sur la base du mérite. Si quelqu’un prétend avoir mérité la grâce, c’est qu’il n’a jamais compris la grâce venant  du PERE de JESUS-CHRIST.

Ro 11:6  Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les œuvres, ce n’est plus une grâce ; autrement l’œuvre n’est plus une œuvre.

Ephes 2 :8  Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. 9  Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

16  Car Di

Jean 3 : 16 eu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. 17  Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

La dispensation de la grâce ne peut pas être effective sans la vérité. C’est pourquoi JESUS-CHRIST nous a apporté la grâce du PERE et aussi la vérité sur toutes les condamnations qui pesaient  sur   l’humanité.

Romains 3 : 23  Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ;

24  et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

La grâce ne peut pas être efficace sans  la manifestation de la foi et aussi de la vérité. C’est pourquoi il est écrit : Jn 1:17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

La grâce n’a pas lieu d’être s’il n’ya pas eu préalablement  de condamnation. Pour bien s’installer dans la dispensation de la grâce, chacun doit accepter  de reconnaître la vérité sur sa personne. Les enseignements de JESUS-CHRIST nous ouvrent les yeux sur la vérité et nous rendent capable de bien qualifier chacun de nos actes bon ou mauvais.

Lorsqu’Elie égorgeait les 450 prophètes de baal et lors qu’il ordonnait que le feu consume les soldats, il était convaincu de bien faire au nom de l’Eternel son Dieu, qui lui non plus n’a pas reproché à son prophète d’avoir fait cela. Et pourtant Elie et son Dieu connaissaient bien cet article de la loi qui dit : «  tu ne tueras point » Elie avait une grande foi mais en absence de la grâce et la vérité, le prophète était incapable de qualifier ses actes même connaissant cet article de la loi qui dit : « tu ne tueras point ».

Les disciples de JESUS ont à leur tour demandé à leur maître de faire comme Elie. Il nous suffit de lire le texte de Luc 9   pour voir la réponse de JESUS qui a peut être étonné les disciples, mais qui leur a certainement ouvert les yeux sur la perfection de la grâce qui n’est pas du tout  basée sur le mérite.

Luc 9 : 51

Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. 52 Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. 53 Mais on ne le reçut pas, parce qu’il se dirigeait sur Jérusalem. 54 Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? 55 Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. 56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver.

En quelque sorte, JESUS reproche à ses disciples de ne pas savoir qualifier leurs actes.

55 Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. 56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver.

Ces disciples  ont voulu faire comme Elie. Leur foi était capable de détruire  tout un village. Ils étaient en contact avec  la grâce mais ils n’avaient pas encore découvert  cette vérité de la grâce  qui n’avait pas pour mission de perdre, mais de sauver.

Les disciples avaient aussi besoin de connaître  la vérité sur leurs personnes et sur l’esprit qui les anime lors qu’il refuse de faire grâce aux autres.

 

« Fais-nous grâce de nos péchés comme nous faisons grâce à ceux qui nous ont offensés » c’est le point fort de la prière que JESUS enseigne à ses disciples

 

« Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes animés. » leur dit JESUS

 

Derrière cette réprimande, nous pouvons aussi entendre la voix de JESUS qui dit : » l’esprit qui vous anime est capable  de faire ce que vous demandez mais ce n’est pas l’Esprit de mon PERE. De plus, la destruction des pécheurs ne fait pas parti de ma mission qui est uniquement de sauver et non de perdre les âmes ».

 

Sans la grâce et la vérité qui lui auraient permis de qualifier son acte, le prophète Elisée, dans son énervement à maudit les enfants qui se moquaient de lui, à cause de sa grande foi,  l’Eternel  a mis en exécution la malédiction d’Elisée et a envoyé des ours pour tuer  quarante deux enfants, Elisée n’avait  pas de remord. Pour lui ce n’était que justice. Elisée n’était pas plus méchant que tous les hommes de la terre, seulement n’ayant que la foi sans la grâce ni la vérité, il ne pouvait pas qualifier les résultats de sa malédiction prononcée au nom de l’Eternel sur les petits enfants dévorés par les ours.

 

Tous ceux qui comme Elisée et Elie sont emprisonnés dans  la loi et les ordonnances sont involontairement dans l’incapacité de qualifier leurs actes et  de distinguer  le bien du mal. Une grande partie des ordonnances de Moïse  exige aux peuples des comportements contraires à la loi. Il n’y a que la grâce et  la vérité de JESUS-CHRIST qui libèrent les cœurs et permettent aux femmes et aux hommes de distinguer le bien du mal dans toutes les circonstances de la vie.

 

Lorsque l’homme est empêtré dans ses mortelles traditions, étant initialement  programmé pour la mort, pour défendre ses traditions, il est capable de commettre toutes sortes de crimes et abominations, sans en être conscient.

Le Seigneur JESUS-CHRIST est venu nous apporter le témoignage de la vérité et de l’amour qui est dans son  PERE.

Jean 18 : 37

Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. 38 Pilate lui dit: Qu’est-ce que la vérité? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit: Je ne trouve aucun crime en lui.

 

L’apôtre Paul écrit dans 2 Cor 3 : 14-15

14  Mais ils sont devenus durs d’entendement. Car jusqu’à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l’Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c’est en Christ qu’il disparaît. 15  Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs cœurs 16  mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.

A chaque fois que vous vous plonger dans les choses de l’ancien testament pour nourrir vos âmes, vous vous placez vous-même sous le voile de Moïse qui vous prive de la capacité de qualifier vos actes et vous éloigne  de la  perfection de CHRIST.

 

1 Jean 5 : 20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. 21 C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

.

Si je veux être un vrai disciple de JESUS je dois savoir me  regarder en face et accepter la vérité  sur mon moi intérieur. Je ne dois  pas me cacher  derrière des faux semblants. Je dois  apprendre à bien qualifier mes actes exclusivement à la lumière des enseignements de  CHRIST. Je dois savoir  que dans la dispensation de la grâce, l’objectif de la prise de conscience  n’est pas de me condamner mais de me sauver.

 

Jean 3 :17  Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

 

Soyons donc des femmes et des hommes de foi qui reçoivent et pratiquent la grâce et la vérité qui viennent de JESUS-CHRIST, c’est là le chemin de la perfection.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LA FOI SANS LA GRACE = DANGER POUR L’HUMANITE

LA FOI SANS LA GRACE  =   DANGER POUR L’HUMANITE

Objectif : comprendre l’importance de la grâce face à la foi

Sans la grâce, la foi représente un grand danger pour l’humanité.

Depuis les temps anciens jusqu’à nos jours, les hommes et les femmes qui croient sincèrement en leur Dieu et qui pratiquent leur foi  en absence de la grâce sont ceux qui portent le danger, le malheur, et la mort au sein de l’humanité. C’est ainsi que nous entendons souvent parler de guerres saintes  pratiquées par  des croyants qui sont fières de donner la mort aux autres,  même en sacrifiant leurs propres vies parce que leur foi sans la grâce les pousse à le faire, les permettant de croire à une récompense pour avoir tué leurs soient disant ennemis.

Pour bien comprendre, je vous propose de considérer dans la bible  les comportements de deux hommes de grande foi sans la grâce  et de deux autres hommes  de grande foi avec la grâce.

Premier exemple

1Rois 18 : 25-45

25  Elie dit aux prophètes de Baal: Choisissez pour vous l’un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu ; mais ne mettez pas le feu.

26  Ils prirent le taureau qu’on leur donna, et le préparèrent ; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu’à midi, en disant : Baal réponds nous ! Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient fait.

27  A midi, Elie se moqua d’eux, et dit : Criez à haute voix, puisqu’il est dieu ; il pense à quelque chose, ou il est occupé, ou il est en voyage ; peut-être qu’il dort, et il se réveillera.

28  Et ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu’à ce que le sang coulât sur eux.

29  Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu’au moment de la présentation de l’offrande. Mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni signe d’attention.

30  Elie dit alors à tout le peuple : Approchez-vous de moi ! Tout le peuple s’approcha de lui. Et Elie rétablit l’autel de l’Eternel, qui avait été renversé.

31  Il prit douze pierres d’après le nombre des tribus des fils de Jacob, auquel l’Eternel avait dit : Israël sera ton nom ;

32  et il bâtit avec ces pierres un autel au nom de l’Eternel. Il fit autour de l’autel un fossé de la capacité de deux mesures de semence.

33  Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois. (18-34) Puis il dit : Remplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur l’holocauste et sur le bois.

34  Il dit : Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit : Faites-le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois.

35  L’eau coula autour de l’autel, et l’on remplit aussi d’eau le fossé.

36  Au moment de la présentation de l’offrande, Elie, le prophète, s’avança et dit : Eternel, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël ! que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses par ta parole !

37  Réponds-moi, Eternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que c’est toi, Eternel, qui es Dieu, et que c’est toi qui ramènes leur cœur !

38  Et le feu de l’Eternel tomba, et il consuma l’holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l’eau qui était dans le fossé.

39  Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent : C’est l’Eternel qui est Dieu ! C’est l’Eternel qui est Dieu !

40  Saisissez les prophètes de Baal, leur dit Elie ; qu’aucun d’eux n’échappe ! Et ils les saisirent. Elie les fit descendre au torrent de Kison, où il les égorgea.

La foi du prophète Elie était assez enracinée en son Dieu, assez puissante pour prouver que l’Eternel son Dieu et lui-même,  étaient plus puissants que  baal et ses 450 prophètes. La démonstration d’Elisée a convaincu le peuple et  les prophètes de Baal mais malheureusement ce n’était pas pour les conduire à la vie mais à la mort. Sans la grâce, la foi d’Elie était un instrument de mort.

Deuxième exemple

19 ¶  Les gens de la ville dirent à Elisée: Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur ; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile. 20  Il dit : Apportez-moi un plat neuf, et mettez-y du sel. Et ils le lui apportèrent. 21  Il alla vers la source des eaux, et il y jeta du sel, et dit : Ainsi parle l’Eternel : J’assainis ces eaux ; il n’en proviendra plus ni mort, ni stérilité. 22  Et les eaux furent assainies, jusqu’à ce jour, selon la parole qu’Elisée avait prononcée.

23  Il monta de là à Béthel ; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient : Monte, chauve ! monte, chauve !

24  Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Eternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.

Avec sa foi, Elisée était capable d’apporter beaucoup de bien à ceux qui le lui demandaient gentiment sans  faire de la peine ni à lui le prophète ni à son Dieu. Avec sa foi en l’Eternel, Elisée a apporté son aide à toute une ville en assainissant cette eau qui les donnait la mort. Mais quand on  a commencé à  faire souffrir Elisée,  s’en prenant à sa personne à cause de sa tête de chauve, la foi d’Elisée en son Dieu qui vient d’assainir l’eau, sans la grâce, cette même foi  et ce même  Dieu sont  devenus un danger mortel pour ces enfants inconscients qui croyaient seulement s’amuser. Il est à constater que dans les deux cas, la foi d’Elisée a été exhaussée par son Dieu.

Elisée avec sa  foi et son Dieu : 21  Il alla vers la source des eaux, et il y jeta du sel, et dit : Ainsi parle l’Eternel : J’assainis ces eaux ; il n’en proviendra plus ni mort, ni stérilité.

Et encore Elisée avec sa même foi et son même Dieu : 24  Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Eternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.

Ayant l’habitude de cette foi, capable de produire le meilleurs et le pire selon les circonstances, il n’était pas étonnant que les gens soient dans l’étonnement en voyant et écoutant les paroles du CHRIST qui demande d’aimer en toutes circonstances et de faire que du bien, Même à ses ennemis.

Voici maintenant deux exemples de la foi avec la grâce.

Premier exemple :

Luc 23 : 32

32   On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.

33  Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche.

34  Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements,

Deuxième exemple

Actes 7 :55-60 et 8 : 1

55  Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.

56  Et il dit : Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu.

57  Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, 58  le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul. 59  Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit !

60  Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit.

1 ¶  Saul avait approuvé le meurtre d’Etienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Eglise de Jérusalem ; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie.

Parlant de JESUS, il est écrit dans Luc 4:22 Et tous lui rendaient témoignage ; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche, et ils disaient : N’est-ce pas le fils de Joseph ?

Aussi grande qu’elle puisse être, ta foi à elle seule ne peut sauver ni les autres ni même toi. Elle te conduira à accomplir, avec le même plaisir tantôt le bien et tantôt le mal comme il est écrit dans deutéronome 28 : 63. Cette foi que tu proclame en toute sincérité t’installera  certainement dans ce que Paul appelle « ministère de la condamnation et de la mort » à moins que  dans ta  vie, la foi soit indéfectiblement associée avec la grâce qui vient  du CHRIST.

Jn 1:16  Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ;

Si tu as placé ta foi en JESUS-CHRIST au point de devenir son disciple, tu dois veiller à être continuellement  habité par la grâce du CHRIST. Le CHRIST nous a appris à dire au PERE dans nos prière : «  fais-nous grâce de nos péchés comme aussi nous faisons grâce à ceux qui nous ont offensés. »

Le disciple du CHRIST dont la vie est embrasée par la puissance de la grâce, ne vit pas seulement par la foi,  il vit aussi par la grâce, dans la grâce  et surtout pour la grâce.

L’apôtre Paul, homme de grande foi, docteur de la loi et pharisien, a milité de tout son cœur, dans ce que lui même appelle le ministère de la mort au service de  la loi et les ordonnances de l’ancien testament.  La découverte de la grâce dans le CHRIST a  transformé Paul au point qu’il  ne pratiquait plus une foi qui tue, il était même devenu prédisposé à se laisser tuer, pourvu qu’il accomplisse le ministère de la grâce.

Ac 20:24  Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.

La foi est utile à tous quand elle est mise au service de la grâce mais En absence de la grâce, la foi représente un grand danger pour l’humanité.

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire