ECOUTEZ-LE

LA BIBLE ET DIEU, mensonge et vérité

Ecoutez-le

Matthieu 17 : 5

Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! 6 Lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur. 7 Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur! 8 Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul.

 

Marc 9 : 2

Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; 3 ses vêtements devinrent resplendissants, et d’une telle blancheur qu’il n’est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. 4 Élie et Moïse leur apparurent, s’entretenant avec Jésus. 5 Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Rabbi, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. 6 Car il ne savait que dire, l’effroi les ayant saisis. 7 Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le! 8 Aussitôt les disciples regardèrent tout autour, et ils ne virent que Jésus seul avec eux.

 

Luc 9 : 28

Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. 29 Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea, et son vêtement devint d’une éclatante blancheur. 30 Et voici, deux hommes s’entretenaient avec lui: c’étaient Moïse et Élie, 31 qui, apparaissant dans la gloire, parlaient de son départ qu’il allait accomplir à Jérusalem. 32 Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil; mais, s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui. 33 Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit: Maître, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Il ne savait ce qu’il disait. 34 Comme il parlait ainsi, une nuée vint les couvrir; et les disciples furent saisis de frayeur en les voyant entrer dans la nuée. 35 Et de la nuée sortit une voix, qui dit: Celui-ci est mon Fils élu: écoutez-le! 36 Quand la voix se fit entendre, Jésus se trouva seul. Les disciples gardèrent le silence, et ils ne racontèrent à personne, en ce temps-là, rien de ce qu’ils avaient vu.

 

J’ai tenu à ce que nous prenions le temps de lire ce même passage dans les  trois évangiles. Je crois fermement qu’il y a là,  une très grande leçon pour chacun de nous.

 

Dans ce monde beaucoup de gens parlent et d’autres les écoutent. Sans  le vouloir, il nous arrive souvent d’écouter n’importe quoi. Lors- que c’est le cas, même si nous croyons ne pas prêter attention, nous arrivons toujours à garder quelque chose dans notre mémoire. A force d’entendre telle ou telle personne, certains de ces propos finissent par être gravés dans notre mémoire comme faisant partie de nous, et à un moment ou à un autre,  même sans nous y attendre, nous produirons des actes correspondants à ce qui est en nous.

 

En tant que fils du PERE, héritier de la vie éternelle, disciple du Seigneur JESUS-CHRIST, nous devons faire très attention à nos fréquentations, à ce que nous regardons, à ce que nous lisons et à ce que nous écoutons.

 

Dans notre société moderne, ce que nous appelons l’audio -visuel, est devenu un instrument très puissant qui est utilisé pour transformer et modeler l’être humain. A force de nous montrer telle ou telle image, de nous faire passer tel ou tel message, nous finissons par être manipulés, et dirigés vers  une direction donnée, alors que nous croyons l’avoir  fait de nous- mêmes.

 

Nous sommes forcément conditionnés par ce que nous voyons et entendons. C’est en voyant et en écoutant que nous apprenons à parler,  à lire et à écrire ou à exercer un métier quelconque.

 

Pour bien apprendre, l’élève doit savoir avant tout bien écouter l’enseignement de son maître. L’apprentissage ne sera pas efficace si l’élève a deux maîtres qui lui apportent des enseignements contradictoires sur le même sujet.

 

Le Seigneur JESUS lui-même nous dit qu’il n’est pas possible de servir deux maîtres à la fois, car nous devons nous attacher à l’un ou à l’autre.

Le Seigneur JESUS a invité Pierre, Jacques et Jean à vivre l’expérience de la transfiguration  pour leur révéler cette vérité fondamentale : Il n’est pas possible de suivre en même temps, deux ou trois maîtres qui ont des enseignements et des comportements différents.

 

Pierre, Jacques et Jean furent émerveillés par l’apparition d’Elie et de Moïse s’entretenant  avec le Seigneur JESUS.  Il ne s’agissait pas de n’importe qui, mais des deux grandes figures de l’ancien testament réunies avec JESUS sous les yeux ébahis des trois disciples. Avant de faire la connaissance de JESUS-CHRIST, ces hommes n’ayant pour seule référence à leur foi que l’ancien testament, il était normal que Moïse et Elie soient leurs modèles que ce soit dans leurs paroles, leurs prières ou leurs actes. Voir ces deux honorables personnes réunies avec JESUS, c’était pour eux quelque chose de plutôt rassurant. Dans sa joie, Pierre formule une proposition à JESUS-CHRIST : Seigneur, dit-il, il est bon que nous soyons ici, Je te propose de construire trois tentes, une pour Elie, une pour Moïse et une pour toi. Pierre avait la bonne volonté, il voulait que chacun aie son  intimité, Il ne voulait pas que ces trois importantes personnes, qui lui étaient chères, puissent séjourner sous une même tente au risque que chacune ne soit pas à son aise. Alors, il propose de garder les trois personnages sous trois tentes.

 

Pour ces trois disciples, cela pouvait  être également l’occasion unique de passer du temps, en tête-à-tête avec l’une ou l’autre de ces trois grandes figures. Ils auraient pu passer individuellement des moments très agréables à écouter Moïse, Elie et JESUS. J’imagine que comme Pierre, chacun d’entre nous, aurait bien aimé avoir cette entrevue personnelle et particulière avec Moïse, Elie ou JESUS, pour leur parler et les écouter.

 

Mais voilà, la chose n’a pas été possible.

Matthieu 17 : 5

Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! 6 Lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur. 7 Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur! 8 Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul.

 

Pierre, Jacques et Jean avaient déjà compris qu’ils ne pouvaient pas faire cohabiter Moïse Elie et JESUS sous une même tente.

Le Seigneur JESUS les avait conduits sur cette montagne pour leur faire découvrir une  réalité encore plus profonde et plus   importante : c’est qu’en tant que fils du PERE, disciple de JESUS-CHRIST, ils devaient cesser d’écouter Moïse et Elie pour n’écouter que JESUS seul.

 

Avant de connaître JESUS, comme tous les juifs, ces hommes avaient Moïse et Elie comme modèles. Ils devaient les imiter dans leurs enseignements, leurs prières, leurs réactions et leurs actes. Etant devenus disciples de JESUS-CHRIST, ils devaient cesser de les écouter et de les imiter. Les enseignements et les actes de Moïse et Elie étaient contraires aux enseignements et actes de JESUS-CHRIST. Un seul disciple ne peut en aucun cas parvenir à obéir à Moïse, Elie et JESUS sans déformer le sens de l’enseignement et des actes de l’un et de l’autre.

 

Ainsi la voix entendue par les trois disciples n’a pas dit : « «  ceux-ci sont mes fils bien-aimés, écoutez-les, » »  Ils ont clairement entendu : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! Et lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face et furent saisis d’une grande frayeur.  Mais Jésus s’approchant, les toucha et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur! Ils levèrent les yeux et ne virent que JESUS seul.

 

Après avoir entendu la voix qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le! Ils ont levé les yeux et ont vu Celui-là seul qui est le Fils unique et bien-aimé  du PERE. Ils ont certainement compris le message. Pierre avait raison de dire dans :

 

Jean 6 : 68

Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Moïse et Elie n’ont pas pu apporter aux hommes la Grâce, la vérité, ni les paroles de la vie éternelle. Ce n’était pas de leur faute car ils n’avaient pas reçu ces enseignements, donc ils ne pouvaient pas les transmettre.

 

Il ne s’agit pas, comme certains veulent me le faire dire, de rejeter Moïse, Elie ou même l’ancien testament. Il s’agit plutôt de vous dire que dans l’ancien testament, il n’existe pour nous aucun moyen de parvenir au salut et à la vie éternelle. Les enseignements et  comportements de Moïse et d’Elie sont un mélange du bien et du mal qui ne peut pas nous conduire à la perfection ordonnée par le Seigneur JESUS  dans Matthieu 5 : 48.  Ce panachage du bien et du mal ne peut pas nous conduire vers l’objectif que le PERE  nous a fixé, c’est à dire la vie éternelle.

 

Devenu disciple de JESUS-CHRIST, le Maître ne nous laisse pas le choix entre le bien et le mal, mais il nous dit de renoncer à tout ce que nous étions avant et d’être parfaits comme notre PERE céleste est parfait. Dans ce que nous appelons la Bible, même s’il y a beaucoup de voix qui parlent, il faut choisir qui nous devons écouter. Si nous sommes disciples de JESUS-CHRIST, nous ne devons écouter que JESUS-CHRIST et Lui seul.

 

 

 

K 7  du 20/06/2004 (3 pages)          F : 24

 

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>